The Mortal Instruments tome 2

Salut à tous, aujourd’hui on se retrouve pour une nouvelle chronique. J’avais déjà commencer à vous en parler dans une première chronique et là je continue avec le deuxième tome de la sage de The Mortal Instrument de Cassandra Clare.

Résumé:

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon. Du côté des Chasseurs d’Ombres, Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Un combat qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Comme le premier tome, ce deuxième tome est un énorme coup de coeur! J’ai tout aimé dans ce roman.

Les personnages sont tous très bien développés et ce que j’aime c’est de voir à quel point ils sont différents mais à quel point ils se complètent les uns avec les autres. Je trouve que ce sont des personnages vraiment plaisant et qu’on ne peut pas simplement aimé ou détester car il y a toujours un évènement qui nous fait changer notre avis. Même l’Inquisitrice qui me paraissait froide et horrible, m’a surprise à la fin du bouquin et qui m’a beaucoup touché au travers de l’histoire de sa famille ce qui m’a aussi donner envie d’en apprendre plus sur elle. Le personnage de Jace m’a beaucoup touché également car j’ai vraiment eu l’impression d’être plus proche de lui que de n’importe quel autre personnage du roman. Clary me plait toujours autant si ce n’est plus de par sa réaction envers Valentin mais je lui reproche tout de même de ne pas être tout à fait honnête avec Simon qui est son meilleur ami et qui l’a comprend mieux que personne. Luke aussi me plait énormément tout d’abord parce que c’est un loup-garou et que j’adore les loups-garous et aussi parce que c’est un personnage attachant qui n’est pas trop collant, il laisse de l’espace à Clary et lui laisse le temps pour qu’elle puisse lui confier ses pensées. Enfin, n’oublions pas de parler des frères et soeurs Lightwood qui sont toujours fidèles à eux-même et qu’on ne peut qu’apprécier. J’ai aimé faire la connaissance du dernier de la fratrie, Max que j’ai envie de connaitre un peu plus au cours des autres livres.

J’ai beaucoup aimé l’univers magique qui entoure les chasseurs d’ombres et toutes cette part de créatures obscures qui peuplerait la terre. Le fait que l’auteure réunisse toutes ces différentes espèces dans son roman est une excellente idée que j’approuve totalement. L’idée des créatures démoniaques est également une bonne idée même si j’avoue être dégoutée par la description qui en est faite dans les livres.

Je suis de plus en plus fascinée par les chasseurs d’ombres aussi par Idris et je suis vraiment heureuse que la suite y fasse référence. J’aimerais aussi que le mystère cesse autour de la famille de Clary et que la vérité sur ses pouvoirs ainsi que sur Jace soit  enfin révélée.

C’est donc une saga que je conseille fortement car c’est un mélange de beaucoup de chose à la fois tels que la mythologie ainsi que des légendes avec les créatures obscures mais c’est aussi un livre qui parle beaucoup de la religion. En effet, à plusieurs endroit dans les livres, on trouve des citations de la bible ou bien encore de livres qui parle de certains éléments précis de la Bible comme L’Enfer écrit par Dante. Cette référence à la Bible peut se comprendre avec le fait que l’auteure a crée les chasseurs d’ombres qui sont censés être des descendants d’un ange afin d’éradiquer de la terre les démons. C’est aussi un livre agréable à lire, qui se lit facilement et qui mêle le rire et les larmes.

Caraval

Hello tout le monde! Aujourd’hui je reviens avec une nouvelle chronique et cette fois j’aimerais vous parler d’une histoire vraiment incroyable: Caraval de Stephanie Garber!

 

Résumé:

Depuis qu’elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu’il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu’elle a dix-sept ans et qu’elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l’invite, elle et sa sœur Donatella à venir sur l’île des Songes pour voir le spectacle… Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu’elles s’y rendent.

Aidées par Julian, un marin, les deux sœurs s’échappent. Mais quand le bateau accoste sur l’île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que cette année le spectacle prend la forme d’un jeu dont le but est de retrouver sa sœur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde troublant, empreint de magie. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n’est qu’un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité.

Finalement, dans ce monde, Scarlett n’est sûre que d’une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…

Au départ, ce n’est pas un des livres que j’aurais acheter en priorité mais j’ai eu l’occasion de me faire offrir ce livre et je me suis dit pourquoi pas. Au final je n’ai pas été déçus et c’est même un coup de coeur de cette fin d’année 2019!

J’ai pratiquement tout aimé dans ce roman que ce soit les personnages, le décor ou encore l’histoire, en clair, c’est un livre incroyable!

Tout d’abord les personnages. J’ai beaucoup aimé les personnages dans l’ensemble car la plupart étant du monde du spectacle, j’ai retrouvé le coté mystérieux et magique que l’on s’attend à retrouver. Le personnage de Scarlet m’a énormément plu car j’ai aimé la façon dont elle évoluait dans le jeu et comment elle était, d’une certaine manière, l’objet des acteurs et de Légende lui-même. Le personnage de Donatella me perturbe encore car il y a encore un grand mystère autour d’elle que je suis impatiente de découvrir dans le prochain tome.

L’univers du cirque est un monde qui pour moi est à part entière et qui m’a toujours fasciné. Que ce soit l’atmosphère ou bien les artistes, tout me passionne. Cependant, c’est un univers qui reste encore une énigme pour les gens qui ne font pas parti de ce milieu et dans un sens c’est aussi ce qui fascine encore et toujours car c’est un monde qui nous réserve toujours des surprises et c’est ce que j’ai retrouvé dans ce livre et c’est pour cela que j’ai vraiment apprécié cette lecture. Les différentes sorties de Scarlet dans Caraval nous permettent d’en découvrir d’avantage sur les lieux et cela est fait avec beaucoup de talent.

Ce que j’ai aussi apprécié dans ce livre c’est le déroulement des actions. Ce qui m’a plu c’est que tout s’enchaine rapidement mais sans être bâclé et tout s’enchaine de manière cohérente avec ce qui s’est passé au paravant.

Ce qui m’a moins plu dans l’histoire c’est peut être le fait que l’on pourrait dire que l’alchimie que ressent l’héroïne pour le jeune marin peut être un peu rapide mais il peut aussi se comprendre par le manque d’amour qu’a causé le père et le fait que Scarlet n’a jamais côtoyer d’homme.

Pour finir, je dirais que je n’est pas vraiment de points déplaisant concernant ce livre par ce que j’ai vraiment tout aimé et j’ai vraiment apprécier cette lecture si bien que j’ai été incapable de lâcher mon livre une seule seconde (sauf pour aller dormir et manger, bien sûr)! C’est donc un livre que je vous conseille vivement et qui, je l’espère, vous plaira comme il m’a plu!

American Gods

Hello tout le monde! Aujourd’hui je reviens avec une nouvelle chronique sur le livre de Neil Gaiman, American Gods. 

Résumé:

A peine sorti de prison, Ombre apprend que sa femme et son meilleur ami viennent de mourir dans un accident de voiture et qu’ils étaient amants. Seul et désemparé, il accepte de travailler pour un mystérieux individu qui se fait appeler Voyageur. Entraîné dans une aventure où ceux qu’il rencontre semblent en savoir plus sur ses origines que lui-même, Ombre va découvrir que son rôle dans les desseins de l’énigmatique Voyageur est bien plus dangereux qu’il aurait pu l’imaginer. Car, alors que menace un orage d’apocalypse, se prépare une guerre sans merci entre les anciens dieux saxons des premiers migrants, passés à la postérité sous les traits des super-héros de comics, et les nouveaux dieux barbares de la technologie et du consumérisme qui prospèrent aujourd’hui en Amérique…

J’ai mis beaucoup de temps à me plonger dans cette lecture d’une part parce que le style de l’auteur est vraiment différent des livres que j’ai pu lire jusque là. De plus, je n’ai pas accroché avec le personnage principal, Ombre, qui me paraissait particulier dans le sens où je le trouvais un peu « mort », ses réactions me paraissaient étranges et incompréhensibles. En bref c’est un personnage que je n’ai pas réussis à cerner et c’est sans doute ce qui me perturbe.

Mise à part cela, j’ai beaucoup aimé l’intrigue principale ainsi que toutes les légendes et les éléments mythologiques du roman. J’ai aimé le fait que toutes les mythologies de toutes les origines soient mêlées et aussi les récits enchâssés dans le roman et qui nous donne des détails supplémentaires sur les premiers hommes et femmes à avoir amenés avec eux leurs dieux et leurs légendes.

Dans l’ensemble c’est un excellent roman mais assez difficile à entrer dedans lorsque l’on est pas habitué au style de l’auteur mais ce dernier manie avec brillot les légendes et ses personnages qui rajoute tous un petit quelque chose à l’oeuvre.  La guerre entre les anciens et les nouveaux dieux est quelque chose de très intéressant qui permet de voir que leur existence ne tient qu’à un fil et qu’ils peuvent être tués tout comme nous.

Enfin, ce qui m’a en quelque sorte déplut c’est la fin même du roman car je m’attendais à quelque chose de plus impressionnant mais ce n’a pas été le cas. De plus, il reste quelque part d’ombre que je n’ai pas bien compris dans cette fin et qui aurait mérité quelques éclaircissements supplémentaires.

 

Les chroniques Lunaires

 

les-chroniques-lunaires-tome-1-cinder-799496-121-198

Bonjour à tous! Aujourd’hui j’aimerais vous parler des chroniques lunaires de Marissa Meyer. Cette saga se divise en 4 livres plus un préquel. Dans chaque livre, une nouvelle princesse est présentée: Cendrillon appelée Cinder, Le Petit Chaperon Rouge nommée Scarlett, Cress alias Raiponce et enfin Winter qui n’est autre que Blanche-Neige. Le préquel, quant à lui se passe avant la saga des chroniques lunaires et se concentre sur la reine Lévana.

J’aimerais tout d’abord commencer par vous parler du tome 1, Cinder.

Résumé: 

MÊME DANS LE FUTUR,

LES HISTOIRES COMMENCENT PAR

« IL ÉTAIT UNE FOIS… »

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. 

Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains. »

Le premier tome est vraiment génial parce qu’on est tout de suite transporté dans un autre monde totalement à l’opposé du notre, dans lequel la technologie fait partie intégrante de la vie de la population. Ce que j’ai beaucoup aimé également c’est que ce soit une réécriture de conte mais l’auteure a un style qui est à la fois clair et agréable à lire et ce qui fait que l’on est pas désorienté lorsque l’on rentre dans l’univers.

Cependant, cela reste un conte et donc ce qui m’a quelque peu dérangé c’est l’aspect un peu trop simpliste qu’apporte le conte mais on peut tout de même apercevoir le travail incroyable de l’auteure et des recherches poussées qu’elle a du réaliser pour écrire certains passage de son livre.

Le petit élément qui m’a parut dans un premier temps dérangeant mais qui m’a, par la suite plu, c’est le coté robotique de l’héroïne qui montre ce que les progrès technologique peuvent amenés.

Je voudrais également vous parler d’un des personnages de l’histoire qui a été rajouté par l’auteure et que je trouve formidable c’est bien sûr Iko, le petit robot de compagnie qui accompagne Cinder et qui apporte une touche joyeuse et drôle dans le bouquin. Je pense qu’elle fait parti de mes personnages préférée!

Je terminerais par dire que dans ce premier tome qui pose les bases de l’intrigue principale, on peut déjà s’attendre à une suite prometteuse avec des personnages vraiment interessants et tout à fait surprenant. Marissa Meyer a vraiment fait en sorte que ses personnages sortent un peu des clichés traditionnels du conte tout en restant assez fidèle avec les contes originaux.

Pour conclure, je dirais que tous les amoureux comme moi de contes et de romance devraient apprécier cette saga mais aussi tout ceux qui sont fan de technologie et d’aventure car je vous promet que vous n’êtes pas au bout de vos surprises!

les-chroniques-lunaires-tome-2-scarlet-331801-121-198

Maintenant parlons du tome 2:

Résumé:

Cinder s’échappe de la prison accompagnée d’un criminel appelé Thorne. Ensemble, ils vont prendre la fuite à bord d’un vaisseau spatial mais Cinder doit à tout prix maîtriser ses pouvoirs. En effet, ils deviennent plus puissants de jour en jour même plus que la méchante reine Levanna… … Pendant ce temps, Scarlet recherche sa grand-mère disparue mystérieusement sans laisser de trace. Avant de se lancer à sa recherche, Scarlet retrouve son père qui l’a abandonnée depuis toute petite. Celui-ci arrive avec un inquiétant message. Sa grand-mère aurait été enlevée par une secte car elle détient un sombre secret qui pourrait changer la vie de Scarlet. La jeune fille est plus que déterminée à la retrouver mais son chemin croise celui de Loup, un mystérieux inconnu, qui veut lui prêter main-forte. Mais, peut-elle lui faire suffisamment confiance? Doit-elle se laisser attirer par son charme ou le repousser avant que la terrible vérité éclate ? Car, n’oublions pas, le destin de Cinder et de Scarlet sont liés et tout peut changer d’un moment à l’autre. Entre trahisons, révélations, surprises, émotions, laissez-vous emporter dans cet univers unique qui vous fera voyager dans la galaxie.

Le tome 2 est mon tome préféré de la saga par plusieurs aspects.

Tout d’abord parce que ce premier tome se concentre sur l’histoire du petit chaperon rouge, un des quelque conte que je trouve extrêmement passionnant notamment dans les versions qui attribue la transformation en loup au chaperon rouge lui même. Ensuite, parce que dans cette version je trouve que le personnage de Loup est vraiment incroyablement bien travaillé, c’est un personnage auquel on s’attache rapidement et qui malgré son apparence de grosse brute violent, on trouve un homme simple qui raffole de tomates et qui est prêt à tout pour protéger celle qu’il aime. Ce qui m’a plu aussi c’est le personnage de Scarlet, alias le petit chaperon rouge qui m’a agréablement surprise dans le sens où on est loin de la petite fille mignonne et naïve qui se laisse avoir par le grand méchant loup, au contraire, on contemple une jeune fille pleine de resources débrouillarde qui ne se laisse pas impressionner par le loup. Mais cependant, on remarque tout que l’auteure ne s’est pas totalement détaché de ce côté naïf puisque Scarlet se jette dans la gueule du loup lorsqu’elle entre dans le repère des loups. Et enfin, j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure a su entremêler les différentes héroïnes entre elles.

Néanmoins, il y a certaines choses qui m’ont beaucoup moins plu dans ce livre c’est le fait que les sentiments entre Scarlet et Loup apparaissent beaucoup trop tôt et de manière beaucoup trop intense.

En bref, Marissa Meyer nous livre un magnifique tome qui introduit une nouvelle héroïne qui est à l’opposé de l’héroïne du conte mais qui reste assez proche de cette dernière. Le loup de l’histoire apparait dangereux et violent mais aussi vulnérable et attachant. Et pour finir, tout comme le feront les autres, l’univers crée par l’auteure se concrétise un peu plus et nous laisse voir une partie sombre mais aussi une partie qui nous laisse émerveillé par la beauté des lieux décrits. Vraiment, c’est une série que je conseil!

les-chroniques-lunaires-tome-3-cress-516346-121-198

Le Tome 3:

Résumé: 

Le sort de la Terre est dorénavant entre les mains de Cinder et de ses compagnons. Ils doivent à tout prix empêcher le mariage de l’empereur Kaito avec la terrifiante reine Levana.

Cress, hackeuse de génie, enfermée dans un satellite depuis sa naissance, est la seule à pouvoir les aider.

Mais peut-on vraiment lui faire confiance ?

Un tome 3 qui nous laisse entrevoir bientôt la fin puisque déjà les intrigues se concrétisent et on apprend de nouvelles choses autour de la politique en vigueur sur la Lune.

Ici entre en scène une nouvelle héroïne, Cress qui correspond à Raiponce.

Encore une fois, c’est un tome qui nous livre bien des surprises puisque les intrigues se complexifient et on apprend beaucoup de choses et sur les lunes et sur la maladie qui ravage la terre.

C’est un tome plutôt satisfaisant même si j’ai beaucoup moins apprécier Cress car je la trouve un peu plus enfantine que dans le conte mais on peut noter son incroyable talent pour l’informatique qui m’a toujours impressionnée. J’ai beaucoup aimé son duo avec le capitaine Thorne qui, en plus de cela, est aveugle et qui ne peut voir la jeune fille.

De plus, ce qu’on apprend sur elle et sur le lien qui l’a lie au médecin m’a beaucoup touché même si j’ai trouvé dommage que l’auteure n’exploite pas plus cette relation naissante surtout que les deux personnages ont été séparés pendant plus de 10 ans.

les-chroniques-lunaires-tome-3-5-levana-613121-121-198

Résumé:

« Miroir, mon beau miroir, dis-moi, qui est la plus belle ? »

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

Le préquel de la saga se concentre comme le titre l’indique, sur Levana, la reine de la Lune.

C’est un excellent livre bien qu’il ne m’a pas permit d’éprouver plus de sympathie ou d’estime pour la reine, au contraire, son histoire, aussi horrible et tragique qu’elle est, n’a fait que me montrer que la reine est une jeune femme qui ne pense qu’a son propre intérêt et surtout à plaire.

Dans ce livre on découvre enfin la vérité sur la soeur de la reine et elle était tout aussi horrible que ce que les récits qu’on en faisait dans les livres. J’ai beaucoup aimé l’histoire d’amour avec le père de Winter même si là encore Levana n’a pas eu de chance avec ses histoires d’amour.

En conclusion j’ai en général apprécie cette lecture mais elle m’a conforté dans l’idée que la reine est un être abominable qui n’a pas eu de chance mais  cela ne justifie en rien son désir de pouvoir et de crainte du peuple et encore moins son envie d’être la plus belle.

les-chroniques-lunaires-tome-4-winter-724891-121-198

Le tome 4  est le tome qui conclut la saga.

Résumé:

On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…

La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.

Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?

Enfin le dernier tome de la saga qui vient conclure cette merveilleuse aventure.

C’est un très bon tome qui cette fois nous présente plus en détail la princesse Winter. Je dois avouer qu’au début, j’ai eu vraiment du mal avec cette princesse que je trouvais folle notamment avec son espèce de zoo qui regroupe toute sorte d’animaux et où était enfermé Scarlet. Cependant, plus j’avançais dans le livre et plus elle me paraissait sympathique. En effet c’est une jeune femme courageuse qui, au contraire de la reine Levana, ne se laisse pas submergé par son pouvoir et tente de rester maitre de ses actions.

En revanche, ce que j’ai moins apprécier dans ce tome c’est tout simplement la fin car je dois avouer que je suis un peu rester sur ma fin et que je m’attendais à une fin plus fermée qui laisse moins de place au doute qu’on pourrait avoir. C’est une fin de conte de fée puisque c’est une fin heureuse ce qui pourrait déplaire à certaine personne.

Malgré cela j’ai aimé le fait que l’auteure laisse l’histoire d’amour entre Cinder et le prince Kaito évoluer doucement ce qui donne un effet plus sincère et réel à cette histoire.

Pour conclure, je dirais que c’est une saga que j’ai beaucoup apprécier de par ses nombreux aspects futuristes avec les progrès technologiques. J’ai aussi beaucoup apprécier certains des personnages principaux le capitaine Thorne qui est original et comique ou encore Iko, le petit androïde qui « ne compute pas »!

J’aime aussi le style agréable et clair de l’auteure qui permet une lecture plus simple et qui nous permet d’entrer directement dans l’histoire et de nous tenir en haleine à chaque page. Ce que j’apprécie aussi c’est ce mélange de princesses qui semblent pourtant rien n’avoir en commun. Les princesses, malgré certaines similitudes avec les contes, diffèrent, par certains aspects, de leurs histoires habituelles.

Cependant certaines choses m’ont un peu gêné dans cette histoire comme le fait que la suite des évènements soit si prévisibles. En effet, dès le début l’auteure nous parle de choses qui nous mettent tout de suite la puce à l’oreille et nous permettent donc de faire des rapprochements directement.

 

%d blogueurs aiment cette page :