Bilan du Mois de Septembre

Hello hello! Encore un nouveau mois de terminé! Ce mois a été marqué par mon As Travars challenge qui m’a permit de découvrir de nouvelles lectures!

Lectures

Fairy Tail - Tome 01 - Fairy Tail - Hiro Mashima, Hiro Mashima - broché -  Achat Livre | fnac

Cosplay Club | hachette.fr

Coup de coeur du mois

Une belle découverte qui m’a fait revenir dans l’univers des Hunger Games mais cette fois du point de vue du président Snow.

Chroniques

Durant ce mois j’ai peu chroniqué à cause de la reprise des cours et au total j’ai publié 56chroniques et mon bilan du mois d’Août. Vous pourrez retrouver ci-dessous mes chroniques ainsi que leur lien !

-bilan du mois d’Août: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/bilan-du-mois-daout/

-les Entremondes: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/les-entremondes/

-Gods of men: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/gods-of-men/

-Triangle amoureux ou pas: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/09/triangle-amoureux-ou-pas/

-Will et Will: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/20/will-et-will/

-A jamais plus de cinq centimètres: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/a-jamais-plus-de-cinq-centimetres/

-This savage song: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/09/this-savage-song-tome-1/

Acquisition du mois

-Les 4 filles du docteur March

-Mary Higgins Clark: L’ombre de ton sourir

-La neuvième maison

-Shades of magic, the steel prince

-Switch girl tome 3 et 4

-La Chastelaine de vergi

-Apologie d’Apulée

-Les Métamorphoses

-Platon, La République

-Jane Eyre

Will et Will

Hello hello! Par cette belle journée de Septembre, j’aimerais vous parler du roman de John Green et David Levithan, Will et Will.

Résumé:

Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors, dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n’a pas l’habitude de passer inaperçu.
A l’autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu’il se somme lui aussi Will Grayson…

Un livre perturbant

Quand j’ai commencé ce lire, je dois dire que j’ai été troublé. D’une part par le brusque changement de point de vue d’un chapitre à l’autre et donc par le brusque changement de style. J’ai donc eu un peu de mal à entrer dans ce livre et à placer des mots sur ce que je ressentais pour ce livre. Ceci s’explique peut-être par le fait que je n’était plus habituée au style de l’auteur et qu’il me fallait un temps d’adaptation.

Des personnages troublants

Après mon adaptation, il y aussi les personnages. Le parallèle entre les deux Will m’a beaucoup plu et j’ai aimé les voir évoluer tout au long du livre. J’ai trouvé cela amusant le fait que ces deux personnages sont liés par leur nom mais aussi par un personnage qui se révèle être le personnage principal de cette oeuvre, Tiny Cooper.

J’ai trouvé que les deux Will paraissaient effacé par rapport à Tiny qui est beaucoup plus excentrique et imposant. C’est un personnage qui m’a énormément touché car malgré son côté « grande gueule » et le fait qu’il assume complètement sa sexualité, c’est une personne qu’on ne comprend pas et qui souffre sans le montrer. Sa comédie musicale donne envie et c’est un spectacle auquel j’assisterai bien. C’est aussi un bon ami sur qui on peut souvent compter et qui cherche par tous les moyens à aider ses amis.

Il y a, bien évidemment les deux Will, qui vivent à des centaines de kilomètres l’un de l’autre et qui se rencontre par hasard. Le premier Will, le meilleur ami de Tiny est un garçon que je trouve un peu bizare et un peu méchant avec son meilleur ami qui tente de le rendre heureux et qu’il repousse à chaque fois. c’est aussi un gars qui ne sait jamais ce qu’il veut et c’est assez compliqué de le comprendre.

Le second, est un garçon énormément fragile avec des tendances dépressives inquiétante. J’ai beaucoup plus accroché avec ce Will-ci qui est simplement perdu et qui tente de se comprendre et qui essaye d’apprendre à faire confiance. C’est vraiment un personnage touchant.

Des thèmes importants

Ce roman aborde beaucoup de choses et en particulier des thématiques très importantes et très présente dans notre société.

Il y a tout d’abord l’homosexualité et l’homophobie qui sont, bien sûr très présente dans le livre avec notamment le personnage de Tiny. j’ai beaucoup aimé la façon dont le sujet est traité et comment les auteurs sortent des clichés en créant le personnage de Tiny qui n’a rien d’un tombeur musclé.

A coté de ça, on un autre thème tout aussi important et qui semble peu évoqué: la dépression chez les adolescents. Le second Will Grayson est un un garçon qui a tendance à déprimer. Ce mot est à prendre sérieusement puisque ce n’est pas simplement un sentiment passager mais quelque chose qui le ronge et le tire vers le bas allant même jusqu’à le pousser au suicide.

A travers la comédie musicale de Tiny, tous les grand thèmes qui se rapporte principalement à l’adolescence sont abordés à travers des musiques et nous invite à réfléchir.

C’est vraiment une bonne lecture même si j’ai eu un peu de mal à entrer dedans mais la suite est vraiment sublime. Les thèmes abordés sont bien exploités et notamment dans la comédie musicale avec une vrai invitation à l’amour et à la tolérance.

Triangle amoureux (ou pas)

Hey! Et oui c’est encore moi! Je profite de mon temps de repos avant de reprendre les cours pour m’avancer un peu! Aujourd’hui je vous parle de Triangle amoureux (ou pas) de Marisa Kanter.

Résumé:

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle…
Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s’est fait connaître sous le nom de Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaines, une assurance inébranlable… et Nash.

Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Hallie a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne…

Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou, le piège qui s’est refermé sur Halle. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, le roman explore les mystères et les complications de l’image qu’on peut donner, en ligne et dans la vie.

Un début prometteur

J’ai vraiment été séduite par le résumé du roman, je me suis dit que ce serait une bonne romance donc une super lecture détente avant la rentrée! J’ai vraiment été d’autant plus conquise par le début du livre. Le milieu littéraire dans lequel on se trouve m’a conquise et je me suis dit que Hallie serait le personnage dans lequel je me retrouverais le plus étant donné qu’elle est blogueuse et amatrice de romans young adulte comme moi. De plus je trouvais l’idée des cupcakes vraiment originale et ça donnait envie d’en manger!

Une déception

Plus j’avançais dans le roman et plus je me suis sentie lassée par ce livre. Les personnages sont vraiment bien excepté le personnage principal, Hallie qui m’a déçue par ses actions ou plutôt par son manque de réaction. J’ai eu l’impression qu’elle s’enfonçait dan son mensonge alors qu’elle aurait pu prendre les choses en main. J’ai aussi détesté la façon dont elle traitait ses amis sur internet comme si ils n’était que des « bouche-trous » et qui ne lui était d’aucune utilité quand elle allait bien. C’est la première fois que je rencontre à personnage qui me répugne à ce point et c’est vraiment dommage parce qu’en modifiant certaines choses le livre aurait pu être extrêmement bien.

dans l’ensemble c’était une bonne lecture à laquelle on s’accroche vite mais le personnage principal est vraiment une grande déception plus on avance dans le livre. J’aurais aimé avoir un personnage qui assume plutôt que de trainer les choses sur la longueur et se faire passer par la suite pour une victime.

This savage song tome 1

Hello hello! Un nouveau mois commence et c’est le moment pour vous partager mes dernières lectures!

Aujourd’hui je vais vous parler de This savage song (d’une auteure que je n’ai plus besoin de vous la présenter) de Victoria Schwab.

Résumé:

Kate Harker and August Flynn are the heirs to a divided city, a grisly metropolis where the violence has begun to create real and deadly monsters. All Kate wants is to be as ruthless as her father, who lets the monsters roam free and makes the inhabitants pay for his protection. August just wants to be human, as good-hearted as his own father but his curse is to be what the humans fear. The thin truce that keeps the Harker and Flynn families at peace is crumbling, and an assassination attempt forces Kate and August into a tenuous alliance. But how long will they survive in a city where no one is safe and monsters are real…

Un monde divisé

Dans ce nouveau roman, on se retrouve dans la ville de Verity, divisée en deux, entre les humains et les monstres. J’ai trouvé que cette ville était le symbole de la frontière entre les humains et les monstres. Dans la description qui est faite de la ville, on se rend compte qu’il y a d’un côté la ville des humain dirigé par Harker et qui représente la luxure et la sécurité. de l’autre côté, on se trouve dans ma partie dirigé par Flynn et qui est synonyme d’incertitude et de danger. On entre véritablement dans une guerre de pouvoir pour la ville et pour la sécurité. Ce roman change vraiment des autres car il est plus sombre et met en valeur le négatif un peu comme dans son autre roman, Vicious.

des personnages

Dans ce roman, on a l’impression que l’auteure cherche à remettre en question sur la véritable définition de ce qu’est un monstre et ce qu’est un humain.

D’un côté on a les humains qui sont sous la protection de Harker et qui vivent dans la luxure pour la plupart mais aussi dans l’ignorance.

De l’autre côté, se trouvent les monstres. Dans le livres ils ont été divisés en trois catégories: les Malchai, les Corsai et les Sunai. Les Malchai sont des monstres qui sont sous le contrôle de Harker. En ce qui concerne les Corsai, c’est un peu plus compliqué car ces monstres semblent n’être d’aucun côté. Ils vivent dans les souterrains et attaquent tous ceux qui s’approche de leur territoire. Enfin, les Sunai sont les monstres les plus puissants et très difficile à tuer. Leur origine très sombre en est peut-être l’explication mais ce sont aussi les monstres les moins répandus.

Bien qu’il y est une nette distinction entre les humains et les monstres, l’auteure va beaucoup plus loin dans ce roman puisqu’elle nous fait nous remettre en question et nous demander qui sont les véritables monstres et ce tout au long du roman. Cette interrogation passe par les personnages principaux de l’histoire.

August

On fait la rencontre d’August, un jeune Malchai qui vivait reclus chez Flynn avant d’intégrer l’école dans le but de se rapprocher de son ennemi. Auguste est vraiment l’image du jeune homme qui n’accepte pas sa nature et qui veut simplement être normal. C’est vraiment un personnage que j’ai trouvé très attachant et qui nous montre réellement sa souffrance mais aussi sa force de caractère.

Kate

Il y a aussi Kate, la fille unique de Harker et qui cherche à prouver à son père qu’elle peut être forte et se tenir à ses côtés et combattre des monstres. C’est une jeune fille quelque peu étrange que l’on rencontre et que je n’ai pas trop réussi à cerner mais c’est aussi un personnage qui va apprendre à faire la part des choses entre le bien et le mal et découvrir qui est véritablement son ennemi.

J’ai trouvé cette représentation du bien et du mal vraiment interessante et nous fait nous remettre en question sur ce qui définit quelqu’un comme étant un monstre ou comme un humain. Encore une fois Victoria Schwab s’est surpassé dans cet univers sombre et je suis vraiment impatiente de découvrir la suite!

A jamais plus de cinq centimètres

 

Hello mes loulous! c’est encore avec un peu de retard que je publie cette chronique (mais promis j’ai rattraper tout mon retard cette-fois!). Cette fois c’est un peu spécial car il s’agit d’une romance mais une romance un peu particulière! Il s’agit du deuxième tome de Jessica Hailey, À jamais plus de cinq centimètres.

 

Résumé

Des retrouvailles inattendues, intenses… bouleversantes…

Deux ans ont passé. Eliza a repris le chemin de l’Université. Malgré la douleur causée par l’absence de Liam, celui considéré, aux yeux de la société, comme son demi frère, elle a su garder la tête haute. Lorsque ce dernier revient au manoir, elle ne s’attend pas à ressentir autant de sentiments contradictoires. Un regard échangé et tout bascule… Malgré le danger qui rôde toujours, des sombres secrets de famille qui ne demandent qu’à éclore, les sentiments sont là. Puissants, compliqués… dévastateurs… Comment résister à cette folle attirance, pourtant jugée interdite, quand la mort risque de frapper à tout moment ?

 

On retrouve des personnages qu’on aime

Et oui on retrouve tous les personnages que nous avons pu découvrir avec bonheur dans le premier tome.

J’ai retrouver avec plaisir Lizzie qui revient plus mature et plus forte de son expérience d’il y a deux ans. Je pense que je l’ai plus apprécié dans ce second tome car j’ai trouvé qu’elle était plus forte et beaucoup plus sérieuse dans le sens où elle semble être plus investi dans son combat contre la mafia.

Le personnage que j’attendais plus que tout était bien évidemment Liam qui fait son grand retour. j’ai vraiment été en colère de son comportement envers Lizzie mais d’un sens je comprenais son choix même si je le trouvais quelque peu stupide. Liam dans ce tome est tout de même fidèle à lui-même bien qu’il semble plus déterminé que jamais à faire payer aux gens qui lui ont nuit mais aussi à faire fléchir Lizzie.

J’ai vraiment apprécié retrouver la complicité des deux personnages et les voir travailler main dans la main pour leur combat. J’ai trouvé ce tome beaucoup plus touchant

Une intrigue et un univers original

Comme je vous le disait un peu plus haut, on plonge dans ce roman dans un univers peu connu et qui parait peu dans la littérature selon moi. Il s’agit bien évidemment du monde de la mafia et même si ici il parait peu on trouve tout de même plusieurs allusions qui ajoute un peu de piquant au roman et c’est ce qui fait selon moi son intérêt. L’intrigue qui tourne autour de ce milieu est passionnante et on ne peut qu’attendre ce qui arrivera par la suite? J’ai vraiment été aspiré par ce roman écrit par une jeune femme que j’admire énormément et qui a eu le courage pour partager avec nous cette belle histoire.

Ce roman est donc une romance mais pas que puisque c’est aussi pour moi un moyen de voir différemment la vie et de de se questionner sur la façon dont on veut la vivre et que parfois il faut prendre des risques pour atteindre ce que l’on veut et aussi que la vengeance n’est pas toujours la réponse à nos problèmes.

Gods of men

Hello mes petites guimauves! Aujourd’hui je voudrais vous présenter la dernière parution des éditions Rivka, Gods of Men.

Résumé:

Quand la musique devient magie.

La magie est interdite dans les Cinq Provinces, et ceux qui en sont doués depuis la naissance sont pourchassés et tués. Sable ignore que sa musique renferme un pouvoir, jusqu’au jour où, à peine âgée de neuf ans, elle arrête par accident le cœur de sa petite sœur avec sa flûte, la tuant sur le coup. Atterrée par ce qu’elle a fait et craignant pour sa propre vie, elle s’enfuit loin de la juridiction provinciale, pour atterrir dans les Landes Sauvages, terre d’exilés et de brigands. Là, Sable se terre, sous le poids de la culpabilité, et survit en tant que guérisseuse. Jusqu’à ce que, dix ans plus tard, quelqu’un – ou quelque chose – la retrouve… et la traque sans merci.

Dans un autre univers

Ce livre nous plonge dans un autre univers, très vaste et bien intégré dans l’histoire si bien que l’on est très peu perdu. De plus, la magnifique carte du livre nous permet de se situer lors du voyage de nos personnages. Cet univers se divise en plusieurs pays qui sont tous plus ou moins associé à une culture et un mode de vie bien particulier. J’ai vraiment apprécié cet univers et être plongé dedans avec les personnages.

Rencontres avec des personnages diamétralement opposés

Ce livre se divise en trois points de vue différents dont deux correspondent aux points de vue des deux personnages principaux de l’histoire. J’ai trouvé que les personnages étaient intéressants et véritablement opposés mais j’ai trouvé leur union vraiment incroyable.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Sable dans laquelle je me suis beaucoup retrouvé. Son histoire est assez atypique mais bien amenée. J’ai aimé son côté téméraire et son attachement pour la vieille femme qui lui a sauvé la vie étant enfant.

De l’autre, on rencontre le jeune prince, dit le Loup. C’est un homme peu bavard mais qui en impose rien que par sa présence. J’ai aimé son côté brave et chasseur qui ne pense qu’à la justice et la protection pour son peuple.

Une intrigue prenante

L’intrigue principale est vraiment très prenante et bien développer dans le roman. On suit les deux personnages principaux dans leur traversé afin de sauver la vie du roi. Cependant vient s’ajouter à leur voyage de nombreuses surprises qui viennent pimenté l’aventure et qui nous pousse à découvrir qui tente de leur nuire et pour quelles raisons. J’ai vraiment été impressionnée par la fin car je ne m’attendais pas du tout à ce revirement de situation.

Ce fut vraiment une belle lecture même si j’ai pris du temps à vraiment entrer dans l’histoire. Les personnages ainsi que l’univers valent vraiment le détour et je suis impatiente de pouvoir continuer cette belle aventure aux côté de Sable!

Bilan du mois d’Août

Hello tout le monde! On se retrouve en ce jour de rentrée pour le bilan du dernier mois de l’été! et oui c’est déjà fini mais pas le temps de se morfondre car c’est aussi le temps de se remettre sérieusement à la lecture! 

Lecture

Au niveau des lectures il y en a peu car durant ce mois j’ai trouvé peu de temps pour me plonger dans mes lectures. J’ai tout de même lu 3 livres:

les Entremondes           À jamais plus de cinq centimètres

téléchargement 1                            téléchargement (31)

 

this savage song

this savage song

coup de cœur

J’ai eu un véritable coup de coeur ce mois-ci pour le roman de Victoria Schwab que j’ai lu en VO. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur et son questionnement sur qui sont véritablement les monstres.

this savage song

 

chroniques

Durant ce mois, j’ai essayé de rattraper mon retard dans mes chroniques en publiant:

5 chroniques et ma PAL du mois d’Août et mon bilan du mois de Juillet. Je vous donne le titre de mes chroniques juste en dessous et vous pourrez les retrouver sur mon blog.

-Stars Above

-Trône de cendres

-Bilan du mois de juillet

-Cette chanson là

-Les aventures d’un apprenti gentleman

-PAL d’aout

-Mes séries de l’année

Les entremondes

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous parle d’une autre lecture de cet été avec Les Entremondes de Sean Easley.

Résumé:

Tournez la clé… et découvrez votre destination !

Poursuivi par un mal mystérieux, le père de Cameron et Cassia les a confiés par un soir d’hiver à leur grand-mère, avant de disparaître de la surface de la Terre. Pour tout héritage, il ne leur a laissé que deux énigmatiques pièces de bois aux inscriptions presque effacées. Mais, depuis qu’il a douze ans, le jeune Cameron fait des rêves étranges… Jusqu’au jour où, dans le centre commercial de son quartier, derrière la porte vitrée d’un petit magasin, il tombe sur un immense hall d’hôtel. Là, au milieu des chandeliers, du marbre et des somptueuses boiseries trône l’inscription : « Découvrez votre destination ! »

Le personnel de l’établissement n’en revient pas : d’habitude, on ne pénètre dans ce lieu magique que sur invitation ! Et surtout, oser s’y aventurer a toujours, toujours un prix… Car chacune de ses portes s’ouvre sur un pays différent. D’une salle à manger en Inde, on passe à un couloir de sous-marin au beau milieu de l’océan ou à une chambre avec vue sur la Grande Muraille de Chine ! Seule explication à la découverte de Cam ? La pièce pendue à son cou, qui semble mystérieusement liée à cet endroit… Se pourrait-il que son père y ait travaillé autrefois ? Mais le doute s’empare vite du garçon : chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls, couloirs sombres se modifiant à volonté, passages secrets nichés dans les caves de l’établissement… L’hôtel, doué de conscience, serait-il maléfique ?

Portes qui s’ouvrent sur les pyramides ou la forêt amazonienne, batailles à coups de plumeaux enchantés, animaux de pierre capables de s’éveiller à la vie… Une multitude de surprises attendent le jeune visiteur dans ce lieu aussi fabuleux qu’inquiétant. C’est avec une gourmandise évidente que Sean Easley imagine l’irruption en fanfare de la magie au beau milieu du quotidien. Une nouvelle série à découvrir d’urgence !

Un cadre idyllique

Ce que je trouve vraiment super dans ce livre c’est l’idée de l’hôtel. J’ai trouvé que cela était vraiment spécial et permettait de se démarquer des autres choses que l’on a l’habitude de trouver dans les autres romans fantastiques. Cependant ce n’est pas un hôtel comme les autres puisque celui-ci à la particularité d’ouvrir des portes sur les quatre coins du globes simplement en un tour de clé. J’ai beaucoup aimé tout ce côté mystère que peut avoir le fait d’ouvrir une porte sans vraiment savoir ce qu’il se cache de l’autre côté.

Les personnages de toutes origines

Ce qui m’a aussi beaucoup plu dans ce roman c’est les personnages. En effet, on suit Cameron, un jeune garçon qui se retrouve embarqué dans une aventure à la recherche de son père disparu depuis plusieurs années. C’est un jeune garçon qui m’a fait beaucoup rire de part son côté paranoïaque. J’ai aussi beaucoup aimé son côté protecteur envers sa soeur jumelle atteinte d’un cancer. C’est vraiment un petit garçon vraiment attachant et qui se découvre un côté aventurier.

On découvre également le personnage de Nico, un jeune valet dans l’hôtel qui va tout de suite devenir un ami pour Cameron et qui le guidera tout au long de son enquête. C’est un jeune garçon diamétralement opposé à Cameron car il croque la vie à pleine dents et fonce toujours tête baissée quitte à s’attirer des ennuis.

On rencontre par la suite d’autres personnages tout aussi haut en couleur et ce qui est un plus dans ce livre c’est de voir la diversité qui règne dans l’hôtel puisque l’on trouve de toutes les origines et de tous les coins du monde!

En revanche, il y a certaines choses que j’ai un peu moins apprécié dans le livre. Dans un premier temps j’au eu la sensation d’être un peu perdue dans le fonctionnement de l’hôtel, j’ai trouvé que son système est vraiment complexe et cela demande beaucoup d’effort pour comprendre la hiérarchie.

J’ai beaucoup aimé l’histoire mais j’ai peu accroché et j’ai vraiment eu du mal à le finir. J’ai trouvé l’histoire un peu trop longue et j’ai même eu l’impression que l’enquête de Cameron avançait peu et j’avais l’impression de stagner.

Ce fut tout de même une belle découverte et un beau livre sur la diversité et la découverte de nouveaux horizon qui nous permettent de voyager et de découvrir des personnes différentes mais pleine de sympathie.

Ce que vivent les roses

Hello tout le monde! Aujourd’hui on sort du cercle du fantastique et de la fantasy pour se plonger dans un bon vieux roman policier. Il s’agit du roman Ce que vivent les roses écrit par la maîtresse du suspens, Mary Higgings Clark.

Résumé:

Pourquoi un chirurgien esthétique donnerait-il à des femmes vivantes le visage d’une morte ? Cette question intrigue Kerry McGrath. Dans la salle d’attente du Dr Smith, elle a reconnu à deux reprises, et sur deux patientes différentes, des traits qui lui sont étrangement familiers. Ceux de Suzanne Reardon, une jeune beauté assassinée dix ans plus tôt. Procureur-adjoint à l’époque, Kerry avait contribué à faire condamner le mari de la victime. Aujourd’hui, alors qu’elle est sur le point d’être nommée juge, elle veut faire rouvrir le dossier. Curieusement, personne ne semble y tenir.

Kerry ne se doute pas qu’elle vient de s’engager dans la plus surprenante et la plus périlleuse des enquêtes, mettant en danger sa propre vie, mais aussi celle de sa fillette.

Un cadre spatio-temporel bien connu

Avec Mary Higgins Clark, c’est un peu une bonne vieille routine qui s’installe puisque l’époque et l’année ne change presque ou quasi pas donc on est dans un terrain que l’on connait, New-York dans les années 70-80 (environ). C’est un cadre que j’apprécie beaucoup puisqu’il parle d’une époque aux Etats-Unis que je connais peu et qui semble tout de suite très attrayant.

Des personnages quelque peu récurrents

Tout comme le cadre, les personnages sont quelque peu les mêmes d’un livre à l’autre à part quelques exceptions. En effet, ici, le personnage principal est une jeune femme (comme dans beaucoup d’autres romans de Mary) travaillant dans le domaine judiciaire, Kerry est, en effet, une jeune juge et comme beaucoup d’autre, une jeune maman célibataire.

On trouve à côté de l’héroïne d’autres personnages assez récurrents comme par exemple le jeune célibataire qui vient en aide à la jeune femme et qui l’aide dans son enquête et qui est prêt à tout pour lui venir en aide.

Malgré cela c’est aussi ce qui fait le succès incontestable de Mary Higgins Clark, car bien que les histoires semblent se ressembler, on ne pers en aucun cas cette part de mystère et de suspens qui nous prend aux tripes et qui nous laisse en haleine durant toute la durée du roman.

Le As Travars Challenge

Hello mes loulous! Aujourd’hui je reviens avec un post un peu particulier puisqu’il s’agit de ma participation à mon tout premier challenge. Il s’agit comme vous l’aurez compris du As Travars Challenge crée par @redlouder.

Le challenge se compose de 4 équipes qui correspondent aux 4 différents Londres du roman Shades of Magic de Victoria Schwab. J’ai l’immense chance de faire partie de la team Londres gris ! Le but est de lire le plus de livres possibles entrants dans les différentes catégories proposées et de marquer le plus de points possibles.

Ce dernier vise à promouvoir la diversité dans la littérature en proposant diverses menus. J’ai trouvé l’idée de ce challenge vraiment très intéressante puisqu’elle permet de mettre en avant des romans qui abordent des thèmes importants et en rapport avec l’actualité de notre société. Cela permet aussi de mettre en avant des auteurs qui mérite d’être soutenus et plus connus du grand public.

Je posterais sur mon blog la liste des livres que j’aurais choisi pour ce challenge. je posterais également mon avancée et mes lectures dans ma story instagram. Si vous voulez en savoir plus sur ce concours, je vous invite à aller regarder la story de bookflixandchill sur instagram!

Je reviendrais donc bientôt vers vous et en attendant je vous souhaite une bonne journée et vive la diversité !!!

%d blogueurs aiment cette page :