PAL du mois de Novembre

Hello hello! On se retrouve pour une nouvelle PAL!

*L’ombre de ton sourire, Mary Higgins Clark

Olivia Morrow sait sa fin proche. L’heure est peut-être venue de révéler le terrible secret de famille qu’elle est la seule à connaître. Qui pourrait en effet soupçonner sa cousine Catherine, nonne en voie de béatification, d’avoir eu, à dix-sept ans, un enfant, et de I’avoir abandonné ?

La petite-fille de Catherine, Monica, se trouve être l’héritière de la fortune colossale de son grand-père. Pour qu’elle puisse en bénéficier, Olivia doit lui révéler l’identité de celui-ci et le mystère de ses origines. Donc rompre la promesse faite à sa cousine et trahir sa mémoire. Mais surtout mettre peut-être enjeu la vie de la jeune femme car bien sûr certains n’ont aucun intérêt à ce que la vérité éclate au grand jour…

*Les Métamorphoses, Ovide

Légende dorée, légende des siècles, bible ou génie du paganisme, voici une œuvre qui, en douze mille vers, conte deux mille cent trente et une histoires de métamorphoses ; elles remontent, pour beaucoup, à l’origine du monde. Ovide, dans ces poèmes épiques et didactiques, nous a donné, des origines à Jules César, un des grands textes sur la genèse de l’humanité. La variété des styles, de l’horreur et du fantastique à l’élégie amoureuse, enchante le lecteur autant que Les Mille et Une Nuits. La grandeur de la Rome impériale, de l’Empire d’Occident s’y reflète. Les Métamorphoses sont l’une des sources principales de la littérature et des arts occidentaux. Comme les fontaines de Rome d’où l’eau ne cesse de jaillir, Les Métamorphoses sont à la fois un monument, et une source de la culture européenne.

*La République, Platon

Référence obligée en philosophie politique, La République constitue à la fois une forme d’utopie, décrivant une cité idéale gouvernée par les sages, et une critique sans appel de la démocratie grecque. Le lecteur contemporain ne peut s’empêcher d’établir un rapprochement entre la représentation platonicienne du gouvernement des hommes, réservé aux plus savants, et la conception républicaine du recrutement des élites, exerçant des fonctions publiques dans le cadre de structures technocratiques. Bien que les plus compétents ne soient pas aujourd’hui nécessairement les plus sages, la captation du pouvoir par les meilleurs procède encore d’un même principe aristocratique. Parce qu’il pose des questions que nous n’avons pas résolues, ce texte continue de nous intéresser. En effet, entre la tentation démagogique et l’écueil technocratique, les démocraties modernes ne sont toujours pas parvenues à trouver un juste équilibre. Un classique des études de philosophie, à lire par devoir ou pour se laisser aller aux délices de l’analogie.

*Tales from the Shadowhunter Academy, Cassandra Clare

Tales from the Shadowhunter Academy: Amazon.fr: Clare, Cassandra, Rees  Brennan, Sarah, Johnson, Maureen, Wasserman, Robin: Livres anglais et  étrangers

Simon Lewis has been a human and a vampire, and now he is becoming a Shadowhunter. But the events of City of Heavenly Fire left him stripped of his memories, and Simon isn’t sure who he is anymore. He knows he was friends with Clary, and that he convinced the total goddess Isabelle Lightwood to go out with him…but he doesn’t know how. And when Clary and Isabelle look at him, expecting him to be a man he doesn’t remember…Simon can’t take it.

So when the Shadowhunter Academy reopens, Simon throws himself into this new world of demon-hunting, determined to find himself again. His new self. Whomever this new Simon might be.

But the Academy is a Shadowhunter institution, which means it has some problems. Like the fact that non-Shadowhunter students have to live in the basement. And that differences—like being a former vampire—are greatly looked down upon. At least Simon is trained in weaponry—even if it’s only from hours of playing D&D.

Join Simon on his journey to become a Shadowhunter, and learn about the Academy’s illustrious history along the way, through guest lecturers such as Jace Herondale, Tessa Gray, and Magnus Bane. These ten short stories give an epilogue to the Mortal Instruments series and provide glimpses of what’s in store in the Dark Artifice.

En espérant trouver la motivation de lire dans ces conditions particulières! Je vous retrouve très vite et prenez soin de vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :