Les entremondes

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous parle d’une autre lecture de cet été avec Les Entremondes de Sean Easley.

Résumé:

Tournez la clé… et découvrez votre destination !

Poursuivi par un mal mystérieux, le père de Cameron et Cassia les a confiés par un soir d’hiver à leur grand-mère, avant de disparaître de la surface de la Terre. Pour tout héritage, il ne leur a laissé que deux énigmatiques pièces de bois aux inscriptions presque effacées. Mais, depuis qu’il a douze ans, le jeune Cameron fait des rêves étranges… Jusqu’au jour où, dans le centre commercial de son quartier, derrière la porte vitrée d’un petit magasin, il tombe sur un immense hall d’hôtel. Là, au milieu des chandeliers, du marbre et des somptueuses boiseries trône l’inscription : « Découvrez votre destination ! »

Le personnel de l’établissement n’en revient pas : d’habitude, on ne pénètre dans ce lieu magique que sur invitation ! Et surtout, oser s’y aventurer a toujours, toujours un prix… Car chacune de ses portes s’ouvre sur un pays différent. D’une salle à manger en Inde, on passe à un couloir de sous-marin au beau milieu de l’océan ou à une chambre avec vue sur la Grande Muraille de Chine ! Seule explication à la découverte de Cam ? La pièce pendue à son cou, qui semble mystérieusement liée à cet endroit… Se pourrait-il que son père y ait travaillé autrefois ? Mais le doute s’empare vite du garçon : chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls, couloirs sombres se modifiant à volonté, passages secrets nichés dans les caves de l’établissement… L’hôtel, doué de conscience, serait-il maléfique ?

Portes qui s’ouvrent sur les pyramides ou la forêt amazonienne, batailles à coups de plumeaux enchantés, animaux de pierre capables de s’éveiller à la vie… Une multitude de surprises attendent le jeune visiteur dans ce lieu aussi fabuleux qu’inquiétant. C’est avec une gourmandise évidente que Sean Easley imagine l’irruption en fanfare de la magie au beau milieu du quotidien. Une nouvelle série à découvrir d’urgence !

Un cadre idyllique

Ce que je trouve vraiment super dans ce livre c’est l’idée de l’hôtel. J’ai trouvé que cela était vraiment spécial et permettait de se démarquer des autres choses que l’on a l’habitude de trouver dans les autres romans fantastiques. Cependant ce n’est pas un hôtel comme les autres puisque celui-ci à la particularité d’ouvrir des portes sur les quatre coins du globes simplement en un tour de clé. J’ai beaucoup aimé tout ce côté mystère que peut avoir le fait d’ouvrir une porte sans vraiment savoir ce qu’il se cache de l’autre côté.

Les personnages de toutes origines

Ce qui m’a aussi beaucoup plu dans ce roman c’est les personnages. En effet, on suit Cameron, un jeune garçon qui se retrouve embarqué dans une aventure à la recherche de son père disparu depuis plusieurs années. C’est un jeune garçon qui m’a fait beaucoup rire de part son côté paranoïaque. J’ai aussi beaucoup aimé son côté protecteur envers sa soeur jumelle atteinte d’un cancer. C’est vraiment un petit garçon vraiment attachant et qui se découvre un côté aventurier.

On découvre également le personnage de Nico, un jeune valet dans l’hôtel qui va tout de suite devenir un ami pour Cameron et qui le guidera tout au long de son enquête. C’est un jeune garçon diamétralement opposé à Cameron car il croque la vie à pleine dents et fonce toujours tête baissée quitte à s’attirer des ennuis.

On rencontre par la suite d’autres personnages tout aussi haut en couleur et ce qui est un plus dans ce livre c’est de voir la diversité qui règne dans l’hôtel puisque l’on trouve de toutes les origines et de tous les coins du monde!

En revanche, il y a certaines choses que j’ai un peu moins apprécié dans le livre. Dans un premier temps j’au eu la sensation d’être un peu perdue dans le fonctionnement de l’hôtel, j’ai trouvé que son système est vraiment complexe et cela demande beaucoup d’effort pour comprendre la hiérarchie.

J’ai beaucoup aimé l’histoire mais j’ai peu accroché et j’ai vraiment eu du mal à le finir. J’ai trouvé l’histoire un peu trop longue et j’ai même eu l’impression que l’enquête de Cameron avançait peu et j’avais l’impression de stagner.

Ce fut tout de même une belle découverte et un beau livre sur la diversité et la découverte de nouveaux horizon qui nous permettent de voyager et de découvrir des personnes différentes mais pleine de sympathie.

Un commentaire sur “Les entremondes

  1. Ping : Bilan du Mois de Septembre – La Croqueuse de livres 91

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :