The Mortal Instruments: Origines tome 3

Ma lecture des origines est maintenant terminée et c’est encore tout chamboulée que je vous fait part de mon avis.

Résumé:

Tessa devrait être heureuse. N’est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu’elle se prépare pour la cérémonie, l’étau se resserre autour des Chasseurs d’Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l’homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu’un seul élément pour parfaire son armée d’automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l’élue de leur cœur…

C’est le tome que j’ai le plus aimé parmi les 3 tomes des origines. Ce dernier opus est riche en émotions et révélations qui m’ont laissé toute émue.

Ce que j’ai aimé c’est la beauté de l’amitié entre Jem et Will qui, malgré le fait qu’ils soient liés par leur rune de parabatai, possède une forme tellement unique d’amour si pure et infinie qui m’a énormément touché. C’est vraiment rare de voir une amitié aussi puissante où l’un est prêt à mourir pour l’autre et prêt à sacrifier son propre bonheur.

C’est aussi un tome vraiment riche en informations notamment sur la technologie utilisée par les Chasseurs d’Ombres et qui trouve ici ses origines!

Concernant les personnages, je suis toujours autant amoureuse de Will et Jem bien que dans ce dernier tome, Charlotte et Henry aient une place toute particulière dans mon coeur! C’est un couple vraiment quelque peu atypique mais qui ne cesse de nous émouvoir et de nous surprendre.

D’autres personnages intéressants et inattendues et selon moi, il y a d’abord Cécily Herondale qui se révèle d’un fort caractère tout comme son frère et qui fait preuve d’une grande sagesse malgré son jeune âge. Bien qu’on la perçoit un peu comme un parasite dans le début de l’oeuvre, elle est aussi une jeune fille qui veut simplement retrouver son frère et partager avec lui sa passion.

Les frères Lightwood sont aussi surprenants par leur décisions. Ici, on découvre leur vraies valeurs et leur loyauté sans faille à Charlotte et les autres habitants de l’Institut. Le couple que forme Gidéon et Sophie est touchant et montre à quel point la différence de classe sociale est peu importante.

Encore une fois Magnus est là et toujours prêt pour aider les Nephilim. J’ai beaucoup aimé le moment de complicité entre lui et Henry qu’il considère comme un grand génie.

En résumé ce sont, pour moi les personnages qui sont le point essentiel de la série et qui sont vraiment la marque du talent de Cassandra Clare. Ce que j’ai apprécié ce sont, bien sûr toutes ces allusions placées un peu partout dans les livres et qui permettent de créer un lien solide entre les origines et les tomes de la série principale. La seule chose un peu dommage c’est qu’on en oublie presque l’intrigue principale qui est comme un peu bâclée et peu présente. Mais cela reste un assez minime selon moi tant le reste nous emporte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :