Malgré tout

Hello tout le monde! J’ai eu la chance d’obtenir Malgré tout, une BD écrite par Jordi Lafebre et j’aimerais vous en parler !

Résumé:

C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.
Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source.

Une histoire à rebours

Dans cette BD, on suit l’histoire des deux personnages à rebours, de leur retrouvaille quand ils sont à la retraite à leur première rencontre dans leur jeunesse. Cette façon de vivre leur histoire est vraiment particulière mais aussi très belle. C’est aussi une boucle bouclée puisque la fin, tout comme le début, commence par leurs regards qui se croisent.

Une histoire d’amour impossible

Tout au long de leur histoire, les deux personnages sont sans cesse séparés, que ce soit par la distance ou bien par leurs histoires d’amour respectives mais cela ne les empêchent pas de rester en contact. J’ai beaucoup ailé car peu importante ce qui leur arrive, il restent présents et solidaires.

Une belle leçon d’amour

A travers, ce livre on découvre une belle histoire d’amour et nous rappelle que l’amour est possible à tout âge. Les deux personnage se retrouvent enfin après des années de séparation et c’est une véritable leçon d’amour pour nous qui nous apprend que l’âge n’est pas un obstacle et qu’il n’y a pas de temps pour être heureux. c’est aussi une histoire d’attente du premier amour, le plus fort car c’est le premier et celui qu’on n’oubliera jamais.

Un vrai bonheur de se plonger dans cette BD avec des dessins très beaux et une très belle histoire d’amour. Une BD pleine de douceur et d’humour à lire absolument!

Cosplay Club

Hello les amis! Aujourd’hui je vous parle de Cosplay Club de Théo Kotenka.

Résumé:

Marjolaine, dite Barjo, est morose. Ce retour au lycée la déprime, surtout qu’elle y retrouvera Mad, sa meilleure amie de toujours, de qui elle s’est pourtant éloignée depuis quelque temps. Les soirées, l’alcool et les garçons, qui semblent intéresser Mad et toutes les filles de leur âge, ce n’est vraiment pas son truc.
Barjo n’a qu’un plan pour son année de première : ne pas faire de vagues.
Enfin, c’était ce qui était prévu avant qu’elle rencontre Léo, un garçon étrange, avec qui elle se sent aussitôt à l’aise. Un garçon qui lui propose la plus folle des aventures : et si, ensemble, ils créaient un club de cosplay ?
Si elle accepte, Barjo pourra dire adieu à sa tranquillité. Une chose est certaine, avec un tel projet, elle n’est pas au bout de ses surprises…

Un début un peu lent

Quand on commence l’histoire on s’attend à être pris par les premières pages mais j’ai trouvé que le début de l’œuvre était assez lent car on fait la rencontre de plusieurs personnages mais de manière pas du totu fluide à mon gout. cependant les premiers chapitres sont très interessants mais ils auraient été beaucoup mieux si on tout s’enchainait plus rapidement.

Une idée originale

J’ai vraiment aimé le thème principal de cette œuvre qui est le cosplay et tout ce qui tourne autour de la culture populaire. j’ai trouvé cette idée d’intégrer ce thème et le faire découvrir aux lycéens est vraiment quelque chose d’interessant et qui permettrait d’en apprendre plus sur la culture japonaise qui se développe de plus en plus en France. C’est le premier livre que je lis qui traite de ce sujet et j’ai vraiment apprécié trouver un peu plus de diversité.

Un club qui rassemble

Cette idée de créer un club de cosplay au sein d’un lycée c’est aussi un moyen de rassembler des jeunes de tous les horizons. En effet un autre point positif de ce livre c’est la diversité. On découvre de nombreux personnages au caractères opposés mais qui ont également des orientations sexuelles différentes et c’est ce qui fait la beauté de ce roman. L’auteur fait vraiment un appel à la tolérance et à apprécier son prochain tel qu’il est et peu importe ses choix.

Une belle lecture même si j’ai eu un peu de mal à rentrer réellement dedans à cause du style que je trouve un peu trop lourd mais c’est un beau message sur la tolérance et le respect de l’autre!

Grisha, tome 1

Salut salut! Aujourd’hui nouvelle chronique sur un livre qui me tient particulièrement à coeur, Grisha: les orphelins du royaume de Leigh Bardugo! J’avais énormément aimé la duologie Six of Crows et j’étais vraiment impatiente de lire ce livre!

Résumé:

Depuis des siècles, le royaume de Ravka est divisé par le Shadow Fold, épaisse nappe de ténèbres peuplée de créatures sanguinaires. En tant que cartographe pour la Ire armée, Alina doit le traverser pour la première fois. Aussitôt, des volcras l’attaquent. Elle est sauvée par Mal, son meilleur ami, dont elle est secrètement amoureuse et qui, à son tour, se retrouve acculé par les créatures. Elle émet alors malgré elle une lumière puissante, qui repousse les volcras. Dès lors, son destin prend une autre tournure : Alina est l’Invocatrice de lumière, celle qui pourrait vaincre le Shadow Fold et rendre la paix au royaume. La voilà emmenée à la capitale, au Little Palace, où elle entame son apprentissage aux côtés des Grisha, caste de magiciens qui gouverne le royaume avec le roi, et du plus puissant d’entre eux, le Darkling. Mais les intrigues de la cour sont moins simples qu’il n’y paraît, et Alina ignore où est censée aller son allégeance : au roi ? Au Darkling, qui semble nourrir pour elle des plans mystérieux ? Tandis que l’avenir de la Ravka repose sur ses épaules, la jeune femme doit à la fois découvrir les secrets des Grisha, et ceux de son coeur…

Un univers fabuleux

Je ne cesserais de le dire, l’univers dans lequel nous plonge Leigh Bardugo est tout simplement magnifique! Que ce soit la carte ou bien les description qui en sont faites, c’est un univers qu’on a envie de visiter. J’ai aimé cette imprégnation de la culture russe qui ma fascine depuis un certains temps et qui me donne envie de voyage et de ballades sous la neige !

Le plus de cet univers c’est qu’il n’est pas tout rose et tout jolie ce qui le rend d’autant plus réel et plus intriguant encore. On a l’impression que de grand mystères se cachent, notamment à la cours du roi et cela est très intriguant. De plus il y a aussi cette description de la non mer qui fait froid dans le dos mais qui nous pousse toujours plus loin dans notre curiosité.

Des personnages plein de talent

Un autre point positif dans les romans de Leigh Bardugo, ce sont ses personnages. ce que j’aime c’est qu’ils sont toujours très bien développer et ils ne tombent jamais trop dans le cliché.

C’est aussi l’occasion de découvrir les Grisha !!! Dès Six of Crows je suis vraiment admirative de ces homme et femmes capable du pire comme du meilleur en ce monde et je suis vraiment heureuse de pouvoir en apprendre plus sur eux à travers cette trilogie!

On fait la rencontre de différents types de Grisha, maitres dans des domaines différents mais d’un certains côté, qui se complètent. les Grisha sont un peu comme des sorte de dieux pour les mortels car ils semblent surpuissants et immortels. On a aussi l’impression que ce sont les plus beaux êtres qui puisse exister ce qui renforce cette idée qu’ils sont invulnérables.

On a aussi le personnage d’Alina qui est vraiment interessant car elle semble vraiment à part de ce monde, que ce soit des hommes ou bien des Grisha. C’est un personnage qui semble ne pas venir de notre monde et qui ne sait pas elle-même qui elle est vraiment.

Une lueur d’espoir dans un monde de

ténèbres

Alina est une jeune fille qui découvre ces pouvoir à la suite d’une attaque de monstres, elle est alors envoyé au Little Palace où elle recevra une éducation propre à son nouveau de statut de Grisha. Cependant, Alina est différente des autres de part son pouvoir, qui jusque là était extrêmement rare voire inexistant. Alina est donc une vraie source d’espoir pour tout le royaume car elle est le symbole de l’espoir mais aussi le symbole d’un changement, d’un renouveau pour Ravka. Malgré son air naïf, c’est une femme courageuse qui n’hésite pas à défier le pouvoir pour défendre ce qui lui tient à coeur.

Un véritable coup de coeur pour moi et une lecture que je conseille ne serait-ce que pour l’univers ou les personnages !

La ballade du serpent et de l’oiseau moqueur

Hello Hello! Une nouvelle semaine commence et c’est aussi le moment de vous parler de ma dernière lecture! Aujourd’hui, La balade du serpent et de l’oiseau chanteur de Suzanne Collins.

Résumé:

Dévoré d’ambition
Poussé par la compétition
Il va découvrir que la soif de pouvoir a un prix
C’est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L’avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d’astuce et d’inventivité pour faire gagner sa candidate.
Mais le sort s’acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l’échec, au triomphe ou à la ruine.
Dans l’arène, ce sera un combat à mort.
Pour assouvir son ambition, Coriolanus parviendra-t-il à réprimer l’affection grandissante qu’il ressent pour sa candidate, condamnée d’avance ?

Retour au Capitole

On retourne enfin au Capitole après toutes les aventures de Katniss et Pita mais cette fois un tout autre personnage. Il s’agit bien sûr de Snow, bien avant qu’il ne devienne président et cet horrible homme que l’on connait. Cependant la Capitole qui est décrit dans ce livre est bien différent de ce que l’on connait. En effet, l’action du préquel se situe 10 ans après la guerre entre les districts et le Capitole. C’est donc une capitale détruite que l’on trouve bien loin du faste qui lui sera propre.

C’est une manière pour nous de nous rendre compte que tout comme les districts, le Capitole à souffert et les habitants ont eux aussi connu la restriction. Un retour au Capitole inattendu qui va aller de surprise en surprise au cours de cette dixième année édition des Hunger Games.

De nouveaux personnages

Qui dit immersion au Capitole dit nouveaux personnages! Cette fois, il s’agit des enfants du Capitole. Ce qui m’a plu dans ce roman c’est d’avoir le point de vue des gens du Capitole et notamment des jeunes car il représente l’avenir du monde mais aussi un point de vue vraiment interessant et mitigé d’un jeune à l’autre.

Il y a d’abord Snow qui est un personnage assez particulier car on a l’impression qu’il n’est pas vraiment « libre » de sa parole mais plutôt qu’il a tant été conditionné à une certaine façon de penser qu’il ne réfléchi presque plus par lui-même. l’arrivée des jeux est vraiment un immense tournant pour lui et pour sa façon de voir son monde.

On a aussi ses camarades qu’on apprend à connaitre en fonction de leur comportement lors de la guerre et qui semblent tous différents dans leur manière de penser. J’ai trouvé cela vraiment super de voir que les enfants du Capitole n’étaient pas tous des monstres sans coeur, qu’ils pouvaient faire preuve d’humanité et de compassion.

Les Hunger Games

L’arrivée des Hunger Games marque un tournant pour les jeunes étudiants car c’est la première année où sont instauré les mentors. Ce qui m’a plus dans cette dixième éditions, c’est de voir la faussé entre ces jeux et les éditions que l’on découvre dans les Hunger Games. On sent encore que c’est le début et que tout n’est pas au point et que tout peut dégénérer.

En ce qui concerne les tributs, on sent une légère différence, ils sont plus méfiants et moins enclin à la discussion avec leur mentor. Encore une fois c’est une autre manière de voir et de vivre les jeux. On sent encore cette fraicheur dans cette pratique et que cela n’est pas encore quelque chose de familier et c’est une façon de voir qu’avant, les gens, principalement du Capitole avaient encore un coeur et ne souhaitaient pas encourager cette pratique.

C’est aussi l’occasion d’apprendre énormément sur les origines de cet univers avec par exemple les gais bavards et la découverte des premiers gaies moqueurs. C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur le district douze et notamment sur sa culture comme les chansons que l’on retrouve par la suite dans les Hunger Games.

Un préquel vraiment inattendue et plein de surprise! j’ai vraiment aimé cette lecture qui m’a rappelé pourquoi j’aimais tellement cet univers et qui m’a permit d’en apprendre plus sur les début de cette nouvelle civilisation qui se transforme et qui se reconstruit après une guerre dévastatrice! Un evrai cooup de coeur que je conseille vivement!

PAL du mois d’Octobre

Hello hello! On se retrouve en ce début de mois pour la PAL du mois d’Octobre ! Je pense participer au Pumpkin Autumn Challenge pour Octobre et Novembre et donc ma PAL risque d’être modifiée en cours de route.

Agatha Raisin, M.C Beaton

Résumé:

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme.
Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur.
Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Shades of Magic: The steel Prince, Vitoria Schwab

Amazon.fr - Shades of Magic Volume 1: The Steel Prince - Schwab, V. E.,  Olimpieri, Andrea - Livres

Résumé:

Il est ici question d’un temps où quatre royaumes magiques coexistaient sans encombre, et où tous sorciers étaient en mesure de voyager sereinement de l’un à l’autre. Londres en était chaque fois le coeur et l’âme, jusqu’à la chute de l’un des mondes, corrompu par une magie noire dévorante. Ses trois voisins, pour éviter la contagion, décidèrent de sceller les portails qui leur permettaient de communiquer entre eux.
C’était il y a deux cents ans, et aujourd’hui certains craignent leur réouverture. Le prince héritier Maxim, fils du roi Nokil Maresh de Arnes (Londres Rouge) fait partie de ceux-là. Son obsession est telle qu’il en délaisse même son propre peuple. Une situation que son père ne peut tolérer. C’est pourquoi il prend la lourde décision de l’exiler à Verose dans l’espoir de le voir se recentrer sur son avenir et les responsabilités qui sied à son rang.

L’ombre de ton sourire, Marry Higgins Clark

LITTÉRATURE: L'ombre de ton sourire, Mary Higgins Clark

Résumé:

Olivia Morrow sait sa fin proche. L’heure est peut-être venue de révéler le terrible secret de famille qu’elle est la seule à connaître. Qui pourrait en effet soupçonner sa cousine Catherine, nonne en voie de béatification, d’avoir eu, à dix-sept ans, un enfant, et de I’avoir abandonné ?

La petite-fille de Catherine, Monica, se trouve être l’héritière de la fortune colossale de son grand-père. Pour qu’elle puisse en bénéficier, Olivia doit lui révéler l’identité de celui-ci et le mystère de ses origines. Donc rompre la promesse faite à sa cousine et trahir sa mémoire. Mais surtout mettre peut-être enjeu la vie de la jeune femme car bien sûr certains n’ont aucun intérêt à ce que la vérité éclate au grand jour…

Bane’s chronicles, Cassandra Clare

Amazon.fr - The Bane Chronicles. - Clare, Cassandra, Brennan, Sarah Rees,  Johnson, Maureen - Livres

Résumé:

It is not easy being Magnus Bane. As a warlock, he’s often called upon to fix problems of other. His life has been long, and his loves have been many. And Magnus has a way of making sure he’s in the right place at the right – or perhaps wrong – time. The French Revolution, Prohibition, the first great battle between Valentine and the New York Institute… Mas was here, and usually in the middle of it. Magnus will never be able to tell all of his tales. No one would believe him. But these eleven stories shed a little light on his often inscrutable character.
They are probably wishes had never got out.

La Chatelaine de Vergy

Résumé:

La Châtelaine de Vergy - Folio classique - Folio - GALLIMARD - Site  Gallimard

Petit roman anonyme de 958 octosyllabes construit sur quelques motifs narratifs que l’on trouve dans les lais de Lanval, de Graelent et de Guinguamor. Deux amoureux voient leur liaison secrète menacée par une autre femme qui, ne pouvant se faire aimer, accuse faussement le héros de vouloir la séduire ; pour se disculper, celui-ci est obligé de révéler le secret ; il en est puni. Sur ce schéma, le texte compose une petite tragédie qui met aux prises la châtelaine de Vergi et son chevalier avec le duc et la duchesse de Bourgogne.

Malgré tout, Jordi Lafebre

Bandes dessinées - Malgré tout - DARGAUD

Résumé:

C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.
Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source.

Apologie, Apulée

Amazon.fr - Apologie - Apulée, Pigeaud, Jackie, Monsacré, Hélène, Vallette,  Paul - Livres

Résumé:

Surtout connu dans la littérature pour son désopilant Âne d’or, il est aussi l’auteur d’une Apologie, dans laquelle il se défend contre les accusations de sorcellerie dont il fut l’objet. Comment, en route pour Alexandrie, Apulée retrouva un ancien condisciple d’Athènes, comment ce dernier l’amena à épouser sa mère, la riche veuve Pudentilla, comment enfin ce mariage lui valut, de la part des gens dont il dérangeait les projets, une accusation de magie – il aurait ensorcelé la veuve pour accaparer sa fortune: voilà ce que raconte l’Apologie. Le procès eut lieu sous Antonin, entre 148 et 161.

Son plaidoyer, rédigé après coup, est un document passionnant pour l’histoire de la magie c’est aussi un échantillon presque unique de l’éloquence judiciaire sous l’Empire romain.

La République, Platon

Œuvres complètes. Tome VI: La République, Livres I-III - Collection  Collection des universités de France Série grecque - Les Belles Lettres

Résumé:

Référence obligée en philosophie politique, La République constitue à la fois une forme d’utopie, décrivant une cité idéale gouvernée par les sages, et une critique sans appel de la démocratie grecque. Le lecteur contemporain ne peut s’empêcher d’établir un rapprochement entre la représentation platonicienne du gouvernement des hommes, réservé aux plus savants, et la conception républicaine du recrutement des élites, exerçant des fonctions publiques dans le cadre de structures technocratiques. Bien que les plus compétents ne soient pas aujourd’hui nécessairement les plus sages, la captation du pouvoir par les meilleurs procède encore d’un même principe aristocratique. Parce qu’il pose des questions que nous n’avons pas résolues, ce texte continue de nous intéresser. En effet, entre la tentation démagogique et l’écueil technocratique, les démocraties modernes ne sont toujours pas parvenues à trouver un juste équilibre. Un classique des études de philosophie, à lire par devoir ou pour se laisser aller aux délices de l’analogie.

Les Métamorphoses, Ovide

Les Métamorphoses, Ovide | Livre de Poche

Résumé:

Légende dorée, légende des siècles, bible ou génie du paganisme, voici une œuvre qui, en douze mille vers, conte deux mille cent trente et une histoires de métamorphoses ; elles remontent, pour beaucoup, à l’origine du monde. Ovide, dans ces poèmes épiques et didactiques, nous a donné, des origines à Jules César, un des grands textes sur la genèse de l’humanité. La variété des styles, de l’horreur et du fantastique à l’élégie amoureuse, enchante le lecteur autant que Les Mille et Une Nuits. La grandeur de la Rome impériale, de l’Empire d’Occident s’y reflète. Les Métamorphoses sont l’une des sources principales de la littérature et des arts occidentaux. Comme les fontaines de Rome d’où l’eau ne cesse de jaillir, Les Métamorphoses sont à la fois un monument, et une source de la culture européenne.

Un mois chargé en perspective et j’espère vraiment tenir mon programme!

Bilan du Mois de Septembre

Hello hello! Encore un nouveau mois de terminé! Ce mois a été marqué par mon As Travars challenge qui m’a permit de découvrir de nouvelles lectures!

Lectures

Fairy Tail - Tome 01 - Fairy Tail - Hiro Mashima, Hiro Mashima - broché -  Achat Livre | fnac

Cosplay Club | hachette.fr

Coup de coeur du mois

Une belle découverte qui m’a fait revenir dans l’univers des Hunger Games mais cette fois du point de vue du président Snow.

Chroniques

Durant ce mois j’ai peu chroniqué à cause de la reprise des cours et au total j’ai publié 56chroniques et mon bilan du mois d’Août. Vous pourrez retrouver ci-dessous mes chroniques ainsi que leur lien !

-bilan du mois d’Août: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/bilan-du-mois-daout/

-les Entremondes: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/les-entremondes/

-Gods of men: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/gods-of-men/

-Triangle amoureux ou pas: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/09/triangle-amoureux-ou-pas/

-Will et Will: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/20/will-et-will/

-A jamais plus de cinq centimètres: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/01/a-jamais-plus-de-cinq-centimetres/

-This savage song: https://lacroqueusedelivres91.fr/2020/09/09/this-savage-song-tome-1/

Acquisition du mois

-Les 4 filles du docteur March

-Mary Higgins Clark: L’ombre de ton sourir

-La neuvième maison

-Shades of magic, the steel prince

-Switch girl tome 3 et 4

-La Chastelaine de vergi

-Apologie d’Apulée

-Les Métamorphoses

-Platon, La République

-Jane Eyre

Will et Will

Hello hello! Par cette belle journée de Septembre, j’aimerais vous parler du roman de John Green et David Levithan, Will et Will.

Résumé:

Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors, dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n’a pas l’habitude de passer inaperçu.
A l’autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu’il se somme lui aussi Will Grayson…

Un livre perturbant

Quand j’ai commencé ce lire, je dois dire que j’ai été troublé. D’une part par le brusque changement de point de vue d’un chapitre à l’autre et donc par le brusque changement de style. J’ai donc eu un peu de mal à entrer dans ce livre et à placer des mots sur ce que je ressentais pour ce livre. Ceci s’explique peut-être par le fait que je n’était plus habituée au style de l’auteur et qu’il me fallait un temps d’adaptation.

Des personnages troublants

Après mon adaptation, il y aussi les personnages. Le parallèle entre les deux Will m’a beaucoup plu et j’ai aimé les voir évoluer tout au long du livre. J’ai trouvé cela amusant le fait que ces deux personnages sont liés par leur nom mais aussi par un personnage qui se révèle être le personnage principal de cette oeuvre, Tiny Cooper.

J’ai trouvé que les deux Will paraissaient effacé par rapport à Tiny qui est beaucoup plus excentrique et imposant. C’est un personnage qui m’a énormément touché car malgré son côté « grande gueule » et le fait qu’il assume complètement sa sexualité, c’est une personne qu’on ne comprend pas et qui souffre sans le montrer. Sa comédie musicale donne envie et c’est un spectacle auquel j’assisterai bien. C’est aussi un bon ami sur qui on peut souvent compter et qui cherche par tous les moyens à aider ses amis.

Il y a, bien évidemment les deux Will, qui vivent à des centaines de kilomètres l’un de l’autre et qui se rencontre par hasard. Le premier Will, le meilleur ami de Tiny est un garçon que je trouve un peu bizare et un peu méchant avec son meilleur ami qui tente de le rendre heureux et qu’il repousse à chaque fois. c’est aussi un gars qui ne sait jamais ce qu’il veut et c’est assez compliqué de le comprendre.

Le second, est un garçon énormément fragile avec des tendances dépressives inquiétante. J’ai beaucoup plus accroché avec ce Will-ci qui est simplement perdu et qui tente de se comprendre et qui essaye d’apprendre à faire confiance. C’est vraiment un personnage touchant.

Des thèmes importants

Ce roman aborde beaucoup de choses et en particulier des thématiques très importantes et très présente dans notre société.

Il y a tout d’abord l’homosexualité et l’homophobie qui sont, bien sûr très présente dans le livre avec notamment le personnage de Tiny. j’ai beaucoup aimé la façon dont le sujet est traité et comment les auteurs sortent des clichés en créant le personnage de Tiny qui n’a rien d’un tombeur musclé.

A coté de ça, on un autre thème tout aussi important et qui semble peu évoqué: la dépression chez les adolescents. Le second Will Grayson est un un garçon qui a tendance à déprimer. Ce mot est à prendre sérieusement puisque ce n’est pas simplement un sentiment passager mais quelque chose qui le ronge et le tire vers le bas allant même jusqu’à le pousser au suicide.

A travers la comédie musicale de Tiny, tous les grand thèmes qui se rapporte principalement à l’adolescence sont abordés à travers des musiques et nous invite à réfléchir.

C’est vraiment une bonne lecture même si j’ai eu un peu de mal à entrer dedans mais la suite est vraiment sublime. Les thèmes abordés sont bien exploités et notamment dans la comédie musicale avec une vrai invitation à l’amour et à la tolérance.

Triangle amoureux (ou pas)

Hey! Et oui c’est encore moi! Je profite de mon temps de repos avant de reprendre les cours pour m’avancer un peu! Aujourd’hui je vous parle de Triangle amoureux (ou pas) de Marisa Kanter.

Résumé:

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle…
Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s’est fait connaître sous le nom de Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaines, une assurance inébranlable… et Nash.

Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Hallie a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne…

Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou, le piège qui s’est refermé sur Halle. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, le roman explore les mystères et les complications de l’image qu’on peut donner, en ligne et dans la vie.

Un début prometteur

J’ai vraiment été séduite par le résumé du roman, je me suis dit que ce serait une bonne romance donc une super lecture détente avant la rentrée! J’ai vraiment été d’autant plus conquise par le début du livre. Le milieu littéraire dans lequel on se trouve m’a conquise et je me suis dit que Hallie serait le personnage dans lequel je me retrouverais le plus étant donné qu’elle est blogueuse et amatrice de romans young adulte comme moi. De plus je trouvais l’idée des cupcakes vraiment originale et ça donnait envie d’en manger!

Une déception

Plus j’avançais dans le roman et plus je me suis sentie lassée par ce livre. Les personnages sont vraiment bien excepté le personnage principal, Hallie qui m’a déçue par ses actions ou plutôt par son manque de réaction. J’ai eu l’impression qu’elle s’enfonçait dan son mensonge alors qu’elle aurait pu prendre les choses en main. J’ai aussi détesté la façon dont elle traitait ses amis sur internet comme si ils n’était que des « bouche-trous » et qui ne lui était d’aucune utilité quand elle allait bien. C’est la première fois que je rencontre à personnage qui me répugne à ce point et c’est vraiment dommage parce qu’en modifiant certaines choses le livre aurait pu être extrêmement bien.

dans l’ensemble c’était une bonne lecture à laquelle on s’accroche vite mais le personnage principal est vraiment une grande déception plus on avance dans le livre. J’aurais aimé avoir un personnage qui assume plutôt que de trainer les choses sur la longueur et se faire passer par la suite pour une victime.

This savage song tome 1

Hello hello! Un nouveau mois commence et c’est le moment pour vous partager mes dernières lectures!

Aujourd’hui je vais vous parler de This savage song (d’une auteure que je n’ai plus besoin de vous la présenter) de Victoria Schwab.

Résumé:

Kate Harker and August Flynn are the heirs to a divided city, a grisly metropolis where the violence has begun to create real and deadly monsters. All Kate wants is to be as ruthless as her father, who lets the monsters roam free and makes the inhabitants pay for his protection. August just wants to be human, as good-hearted as his own father but his curse is to be what the humans fear. The thin truce that keeps the Harker and Flynn families at peace is crumbling, and an assassination attempt forces Kate and August into a tenuous alliance. But how long will they survive in a city where no one is safe and monsters are real…

Un monde divisé

Dans ce nouveau roman, on se retrouve dans la ville de Verity, divisée en deux, entre les humains et les monstres. J’ai trouvé que cette ville était le symbole de la frontière entre les humains et les monstres. Dans la description qui est faite de la ville, on se rend compte qu’il y a d’un côté la ville des humain dirigé par Harker et qui représente la luxure et la sécurité. de l’autre côté, on se trouve dans ma partie dirigé par Flynn et qui est synonyme d’incertitude et de danger. On entre véritablement dans une guerre de pouvoir pour la ville et pour la sécurité. Ce roman change vraiment des autres car il est plus sombre et met en valeur le négatif un peu comme dans son autre roman, Vicious.

des personnages

Dans ce roman, on a l’impression que l’auteure cherche à remettre en question sur la véritable définition de ce qu’est un monstre et ce qu’est un humain.

D’un côté on a les humains qui sont sous la protection de Harker et qui vivent dans la luxure pour la plupart mais aussi dans l’ignorance.

De l’autre côté, se trouvent les monstres. Dans le livres ils ont été divisés en trois catégories: les Malchai, les Corsai et les Sunai. Les Malchai sont des monstres qui sont sous le contrôle de Harker. En ce qui concerne les Corsai, c’est un peu plus compliqué car ces monstres semblent n’être d’aucun côté. Ils vivent dans les souterrains et attaquent tous ceux qui s’approche de leur territoire. Enfin, les Sunai sont les monstres les plus puissants et très difficile à tuer. Leur origine très sombre en est peut-être l’explication mais ce sont aussi les monstres les moins répandus.

Bien qu’il y est une nette distinction entre les humains et les monstres, l’auteure va beaucoup plus loin dans ce roman puisqu’elle nous fait nous remettre en question et nous demander qui sont les véritables monstres et ce tout au long du roman. Cette interrogation passe par les personnages principaux de l’histoire.

August

On fait la rencontre d’August, un jeune Malchai qui vivait reclus chez Flynn avant d’intégrer l’école dans le but de se rapprocher de son ennemi. Auguste est vraiment l’image du jeune homme qui n’accepte pas sa nature et qui veut simplement être normal. C’est vraiment un personnage que j’ai trouvé très attachant et qui nous montre réellement sa souffrance mais aussi sa force de caractère.

Kate

Il y a aussi Kate, la fille unique de Harker et qui cherche à prouver à son père qu’elle peut être forte et se tenir à ses côtés et combattre des monstres. C’est une jeune fille quelque peu étrange que l’on rencontre et que je n’ai pas trop réussi à cerner mais c’est aussi un personnage qui va apprendre à faire la part des choses entre le bien et le mal et découvrir qui est véritablement son ennemi.

J’ai trouvé cette représentation du bien et du mal vraiment interessante et nous fait nous remettre en question sur ce qui définit quelqu’un comme étant un monstre ou comme un humain. Encore une fois Victoria Schwab s’est surpassé dans cet univers sombre et je suis vraiment impatiente de découvrir la suite!

A jamais plus de cinq centimètres

 

Hello mes loulous! c’est encore avec un peu de retard que je publie cette chronique (mais promis j’ai rattraper tout mon retard cette-fois!). Cette fois c’est un peu spécial car il s’agit d’une romance mais une romance un peu particulière! Il s’agit du deuxième tome de Jessica Hailey, À jamais plus de cinq centimètres.

 

Résumé

Des retrouvailles inattendues, intenses… bouleversantes…

Deux ans ont passé. Eliza a repris le chemin de l’Université. Malgré la douleur causée par l’absence de Liam, celui considéré, aux yeux de la société, comme son demi frère, elle a su garder la tête haute. Lorsque ce dernier revient au manoir, elle ne s’attend pas à ressentir autant de sentiments contradictoires. Un regard échangé et tout bascule… Malgré le danger qui rôde toujours, des sombres secrets de famille qui ne demandent qu’à éclore, les sentiments sont là. Puissants, compliqués… dévastateurs… Comment résister à cette folle attirance, pourtant jugée interdite, quand la mort risque de frapper à tout moment ?

 

On retrouve des personnages qu’on aime

Et oui on retrouve tous les personnages que nous avons pu découvrir avec bonheur dans le premier tome.

J’ai retrouver avec plaisir Lizzie qui revient plus mature et plus forte de son expérience d’il y a deux ans. Je pense que je l’ai plus apprécié dans ce second tome car j’ai trouvé qu’elle était plus forte et beaucoup plus sérieuse dans le sens où elle semble être plus investi dans son combat contre la mafia.

Le personnage que j’attendais plus que tout était bien évidemment Liam qui fait son grand retour. j’ai vraiment été en colère de son comportement envers Lizzie mais d’un sens je comprenais son choix même si je le trouvais quelque peu stupide. Liam dans ce tome est tout de même fidèle à lui-même bien qu’il semble plus déterminé que jamais à faire payer aux gens qui lui ont nuit mais aussi à faire fléchir Lizzie.

J’ai vraiment apprécié retrouver la complicité des deux personnages et les voir travailler main dans la main pour leur combat. J’ai trouvé ce tome beaucoup plus touchant

Une intrigue et un univers original

Comme je vous le disait un peu plus haut, on plonge dans ce roman dans un univers peu connu et qui parait peu dans la littérature selon moi. Il s’agit bien évidemment du monde de la mafia et même si ici il parait peu on trouve tout de même plusieurs allusions qui ajoute un peu de piquant au roman et c’est ce qui fait selon moi son intérêt. L’intrigue qui tourne autour de ce milieu est passionnante et on ne peut qu’attendre ce qui arrivera par la suite? J’ai vraiment été aspiré par ce roman écrit par une jeune femme que j’admire énormément et qui a eu le courage pour partager avec nous cette belle histoire.

Ce roman est donc une romance mais pas que puisque c’est aussi pour moi un moyen de voir différemment la vie et de de se questionner sur la façon dont on veut la vivre et que parfois il faut prendre des risques pour atteindre ce que l’on veut et aussi que la vengeance n’est pas toujours la réponse à nos problèmes.

%d blogueurs aiment cette page :